Prévenir les blessures les plus fréquentes

Prévenir les blessures les plus fréquentes
10 mai 2020

Lorsqu’on est sportif, nous ne sommes pas sans savoir que les petites blessures sont choses fréquentes : tendinites, douleurs articulaires, troubles digestifs, douleurs au dos etc.. Ces petites blessures peuvent parfois nous obliger à stopper notre pratique durant plusieurs jours voire semaines. Mais cela n’est pas une fatalité. En effet nous pouvons prévenir ces blessures en adoptant un mode de vie plus sain et plus respectueux de notre corps.  

 

 

1. Boire suffisamment

L’eau représente entre 60 et 70% de notre organisme, le muscle contient environ 73% d’eau et le plasma sanguin est composé à 90% d’eau. Si notre hydratation n’est pas optimale, le plasma sanguin verra donc son rôle diminué, nos cellules auront moins d’apports en nutriments et le drainage cellulaire sera moins efficace ce qui peut entraîner des problèmes de tendinites voire des calculs rénaux. De plus, l’eau se trouve en grande quantité aussi dans le liquide synovial, le liquide se trouvant tout autour de nos articulations, un manque d’eau provoquerait donc des douleurs articulaires. 

Un apport suffisant en eau permet de garder son corps hydraté est de prévenir les blessures les plus fréquentes. N’attendez donc pas d’avoir soif pour boire car il sera déjà trop tard (la sensation de soif correspond à une perte de 1% de poids de votre corps, ce qui constitue une perte de 5% de vos capacités physiques.). 

 

 

2. Prendre soin de ses dents. 

Voilà un paramètre de notre santé que nous oublions très souvent : la bonne santé de nos dents, et pourtant, une infection dentaire ou des amalgames trop vieux peuvent jouer un rôle clefs dans nos blessures.

  • En cas de caries, des fragments de membranes des microbes passent parfois dans le sang pour s’échouer dans les tissus fibreux, dont les tendons. Notre système immunitaire sera donc sollicité ce qui va déclencher des réactions inflammatoires et des tendinites.
  • Un emboitement imparfait des mâchoires inférieure et supérieure, est aussi une cause courante de tendinites à répétition. Les dents ne se serrent pas de façon symétrique, toutes les chaînes musculaires du corps sont alors mises en tension de façon déséquilibrées.
  • L’abcès dentaire ainsi que les infections des gencives vont cumuler les deux mécanismes précédents. Les douleurs vont perturber la fermeture des mâchoires à l’effort. Les microbes vont baigner dans le sang et se coincer dans les tissus fibreux. L’organisme tout entier est alors irrité et s’inflamme.

Si vous êtes sujets aux tendinites à répétition, ainsi qu’aux blessures aux mêmes endroits à répétition, une visite chez un dentiste serait alors la meilleure décision. Pensez aussi à y faire un tour une fois par an pour prévenir ce genre de désagréments. 

 

 

3. Dormir dans une position adéquate 

Le sommeil est primordial pour une récupération optimale. Mais si celui-ci ne se fait pas de la bonne manière il peut engendrer des blessures. Le premier point serait de bien choisir sa literie. Dormez sur un matelas confortable (ni trop ferme ni trop mou) avec un oreiller peu volumineux plutôt qu’un traversin. Evitez de vous allonger sur le ventre pour ne pas renforcer la cambrure de la colonne vertébrale ou augmenter les douleurs lombaires. Les deux positions les plus optimales sont la position couchée sur le côté, genoux pliés. Et la position sur le dos avec un oreiller peu volumineux sous la nuque ainsi que les jambes légèrement écartés. Pour prévenir les blessures les plus fréquentes pensez donc à bien vous équiper pour dormir. 

 

 

4. Avoir des chaussures adaptées 

Des chaussures inadaptées sont comme des mâchoires mal emboitées : un facteur clef des blessures, surtout les maux de genoux, les tendinites et les pubalgies. Choisissez une chaussure qui vous convienne en regardant comment se sont usées les précédentes. Rapprochez-vous d’un orthopédiste, d’un kinésithérapeute ou d’un ostéopathe qui pourra regarder votre posture et vous éclairer sur la nécessité du port de semelle. Pensez à acheter des chaussures spécifiques au sport que vous pratiquez. 

 

5. S’aider des bienfaits de l’eau

L’eau est un très bon moyen de récupération après une séance de sport. Surtout si celle-ci fut longue et intense. Elle limitera le risque de tendinites, de courbatures musculaires et d’inflammation en alternant le chaud et le froid. C’est la technique de la douche écossaise. Il faut commencer en augmentant progressivement l’eau avec un maximal de 40°c. La chaleur va stimuler  la circulation en dilatant les veines et les artères. Ensuite il faut baisser progressivement la température de l’eau jusqu’à atteindre une eau fraiche de 20 °C. Puis on remonte la température. Cela pour un cycle de 10 minutes en restant sous l’eau froide moitié moins de temps que sous l’eau chaude. Lorsque la douche est finie, on s’accorde quelques minutes de repos en s’allongeant avec les jambes surélevées.  

 

6. S’étirer et s’échauffer

Ne négligez pas l’échauffement avant une séance de sport. Cela va permettre de préparer les muscles à l’effort afin qu’ils durent longtemps et efficacement. Faites circuler l’énergie dans le corps en faisant des mouvements qui réchauffent. De plus, avant la séance ou après la séance (cela dépend de votre ressenti) pensez à étirer vos muscles pour les préparer à l’effort et éviter tous risques de claquages, déchirures etc. 

 

7. Revoir son alimentation

Pour prévenir les blessures les plus fréquentes le mieux est encore de se pencher sur son alimentation. En effet si tous les points ci-dessus sont respectés mais qu’on continue à se blesser ou qu’une tendinite ne part pas, il conviendra alors de faire un réajustement de son programme alimentaire. Certains déséquilibres alimentaires ou simplement une alimentation inadaptée à votre profil peuvent engendrer des tendinites ou troubles articulaires. Des familles d’aliments sont notamment connues pour engendrer des inflammations. 

 

 

 

Pour aller encore plus loin dans la prévention des blessures les plus fréquentes et trouver ensemble la cause de vos maux, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec moi en cliquant ici : contact. Les consultations se font au cabinet à Bayonne au Pays Basque, ou en ligne via Skype. 

Et n’oubliez pas,

« Le meilleur est à venir »